Be bilingual Practical Ideas for Multilingual Families de Annika Bourgogne

be bilingual

Ce livre est écrit par une finnoise mariée à un français. L'approche est assez intéressante. Elle présente les résultat des recherches des linguistes puis en propose une lecture ou application pratique.

 

  1. Définir ce que l'on souhaite

La première chose que je retiens de ce livre, c'est la nécessité de définir son objectif, sa propre définition du bilinguisme. Est-ce que je souhaite que mon enfant :

1 - comprenne de ce qui se dit dans les 2 langues, mais n'en parle qu'une

2 - comprenne et s'exprime dans la langue minoritaire pour communiquer simplement au quotidien avec la famille

3 - s'exprime aisément à l'oral dans les 2 langues

4 - s'exprime aisément à l'oral et à l'écrit dans les 2 langues

Pour moi, l'option 2 semble être un bon compromis entre ce que je souhaite et le temps et l'énergie que je veux y consacrer. Bien sûr, si jamais mes enfants souhaite par la suite se perfectionner en polonais, je serai là pour les épauler dans la mesure de mes compétences bien sûr !

 

2. Un petit rappel sur les bénéfices d'être bilingue

- améliore l'élasticité du cerveau et aide les bilingues à améliorer la réalisation de certaines tâches

-une meilleure connaissance de la nature symbolique du langage 

- des enfants qui apprennent souvent plus tôt à lire et écrire

- résoudre des problèmes

- augmente la densité de la matière grise

- meilleur que n'importe quel médicament pour enrayer Alzheimer

- ouverture à la différence

 

3. Se remotiver pour relancer la sauce avant qu'il ne soit trop tard

Annika Bourgogne rappelle qu'il est vraiment beaucoup plus simple d'instaurer une vie bilingue au plus tôt, avant que les enfants ne soient trop baignés dans le bain de la langue majoritaire. Elle propose, pour améliorer sa langue minoriatire de :

- prendre des cours

- parler avec des locuteurs (mixxer ou skype)

- écouter la radio ou podcast polonais

- films

- journaux

- langue d'ordi et de télé

- communautés multilingues : multilingualliving.com

 

4. Quelle approche choisir ?

1 - OPOL : associer une langue à une personne

2- Emploi de la langue minoritaire à la maison

3- Temps et espace ou un mélange des 2 : on parle la langue à tel endroit à tel moment

J'ai choisi la technique du One Person One Language parce qu'elle me semble efficace. Le souci de cette technique est que le père ne parlant pas la langue minoritaire, il peut se retrouver exclu de certaines conversations.  

 

Mise en pratique : conseils pour le parent locuteur de la langue minoritaire

- relax, ça va bien se passer

- rester soi-même et ne pas devenir prof

- passer du temps avec chaque enfant individuellement

- lire plein de livres dans la langue minoritaire

- toujours parler dans la langue minoritaire

- trouver du soutien : ambassade, trouver des expats ou autres avec meetup.com ou internations.org et en parler autour de soi

 

Mise en pratique : conseils pour le parent locuteur de la langue majoritaire

- réaliser que son rôle est aussi très important dans la réussite du projet

- montrer de l'intérêt et de l'enthousiasme pour les progrès de vos enfants même si vous ne comprenez pas tout. il faut qu'ils sachent que vous approuvez et encouragez leur bilinguisme.

- Aidez votre épouse à passer du temps avec chacun des enfants individuellement

- encouragez les relations de vos enfants avec la famille de votre épouse

 

Mise en pratique : conseils pour l'entourage vivant dans le pays de la langue minoritaire

- réaliser que son rôle est aussi très important dans la réussite du projet

- Utiliser différents moyens de communication : cartes postales, lettres, emails, appels téléphoniques et mieux : skype

- accepter le fait que les enfants ne parle pas aussi bien que des enfants du pays.

- pour les anniversaires et autres occasions, pensez à des cadeaux liés à la langue ou à la culture : jeux qui parlent, dvd, cd avec chansons pour enfants. vous pouvez aussi acheter un livre et enregistrer votre voix et faire la lecture pour  l'enfant. pour les enfants plus âgés un abonnement à un magazine ou des bd

- rendre visite aux enfants et les inviter chez vous. lorsqu'ils sont chez vous, les garder .

Trucs pour les grands parents lorsque les petits enfants viennent chez vous

- pensez qu'ils vous comprennent et parler doucement mais naturellement.

- ne pas les comparer aux autres petits enfants.

- aider vos petits enfants à s'intégrer en trouvant d'autres enfants de leur age pour jouer avec eux

 

Quelques trucs pour renforcer le temps d'exposition à la langue :

1/ introduire d'autres locuteurs de la langue minoritaire dans la vie de l'enfant

- d'autres locuteurs natifs ou même des familles de la communauté

- un babysitter (sittercity)

- au pair

- inviter des cousins neveux à rester pour l'été

- se renseigner auprès d'universités et centres culturels pour trouver des étudiants qui parlent la langue minoritaire

- mettre une annonce dans le pays de la langue minoritaire.

- lire des livres

     Comment trouver des livres :

      échanger avec d'autres familles, facebook.com/BilingualBookswap, bookmooch.com

- lire des magazines

- TV et DVD

- music

- radio

- jeux

- jeux sur irdi

- internet : vidéos, bookbox.com, kideos.com

- pages internet pour enfants

- Livres audio

- jeux éducatifs

- accueillir des couchsurfeurs

 

Jeux pour aborder la lecture dans la langue

- jeu de l'alphabet. je vois quelques chose avec mes yeux qui commence par la lettre C, lettre en pate à modeler

- écrire sur les fenêtres avec crayons craie

- le bingos des mots et recherche de mots : discoveryeducation.com/free-puzzlemaker et printbingo.com

- lettre magnétiques sur le frigo et mot du jour

- jeux comme mon atelier lecture 

- écrire les noms des objets sur un post-it

- installer une boite au lettres dans la maison et écrire des messages aux enfants

- jouer aux pendu

- faire des et de table personnalisé

- lire un début d'histoire passionnante puis laisser le livre sur la table pour aller faire quelque chose

- écrire des messages secrets

- faire une chasse aux trésors

- mettre des blagues dans les toilettes

- demander à l'enfant de lire la liste des courses pendant les courses et lui demander de lire une recette

- Mettre la langue de l'ordi et TV dans la langue minoritaire

- Ecrire un blog de la famille

- S'écrire des mail dans le futur futureme.org

 

Différentes stratégies quand l'enfant ne veut pas parler :

- faire semblant de ne pas comprendre

- prendre plus de temps à réagir

- être surpris

- faire répéter 2 fois

- organiser des rencontres avec d'autres enfants bilingues

- leur demander de parler dans la langue minoritaire plutôt que de la forcer

- reformuler

- continuer à parler dans la langue minoritaire comme si de rien n'était

 

Quelques idées d'activités

  • Une peluche qui ne parle que la langue minoritaire
  • dialogue de marionettes a doigts
  • trouver le bon objet
  • le mot du jour
  • what's the difference
  • histoire à trou
  • word categories
  • objet mystere à decrire
  • restaurant bizarre
  • jacques a dit
  • question jeu
  • guess who