Language strategies for bilingual families de Suzanne Barron-Hauwaert

Ce n'est pas un résumé complet mais plutôt une liste de notes prises au fil du livre. Je ne renote pas ce que j'avais déjà appris dans le livre d'Annika Bourgogne. 

1. Il existe 2 études qui prouvent qu'il n'y a pas de différence entre l'utilisation de la stratégie OPOL ou d'une autre. Le réseau social et des modèles linguistiques sont ce qu'il y a de plus important. Peu importe donc la stratégie employée. (p.5)

Be bilingual Practical Ideas for Multilingual Families de Annika Bourgogne

Ce livre est écrit par une finnoise mariée à un français. L'approche est assez intéressante. Elle présente les résultat des recherches des linguistes puis en propose une lecture ou application pratique.

 

  1. Définir ce que l'on souhaite

La première chose que je retiens de ce livre, c'est la nécessité de définir son objectif, sa propre définition du bilinguisme. Est-ce que je souhaite que mon enfant :

1 - comprenne de ce qui se dit dans les 2 langues, mais n'en parle qu'une

Élever des enfants bilingues

Lorsque j'attendais mon premier enfant, M et moi étions tous deux convaincus vouloir transmettre nos langues respectives à notre progéniture... Il nous semblait évident qu'offrir un pareil cadeau était naturel et allait de soi.

Aujourd'hui, notre regard a bien changé car transmettre sa langue maternelle lorsqu'elle n'est pas la langue majoritaire (c'est-à-dire la langue parlée par les locuteurs du pays de résidence) est un réel parcours du combattant.

Notre voyage en Chine

Ni hao !

Nous voilà à la fin de notre voyage en Chine que nous terminons en beauté à Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (que l'on appelle en France la préfecture). C'est une très grande ville dont le site le plus remarquable est le Grand lac Xixi situé en plein centre Ville

Nous avons passé le reste de notre séjour (de 3 semaines) à Wenzhou.

Chacun en garde des souvenirs différents.

Après sondages de chacun des membres voici ce que chacun a préféré :

Étiquettes